Supermoto Quebec

L'univers du supermotard et du superquad au Quebec

Nouvelles

La Tuque : Premiere manche du championnat Supermoto canadien

Posted by supermotoqc on May 15, 2012 at 12:15 AM

 

La Tuque : Première manche du championnat Supermoto canadien 2012

Une étoile est née !

Par François Cominardi, texte et photos.

 

Ce 12 et 13 mai 2012, la ville de La Tuque ajoutait une nouvelle activité en pré-événement des 12 Heures d’Endurance de la Tuque la semaine suivante, avec une manche du championnat Supermoto Canadien, qui se déroulait en pleine ville en face de l’usine Rock Ten.

 

 Près de 60 pilotes de supermotard et de superquad s’étaient donnés rendez vous pour cette première manche printanière. Le circuit temporaire en centre ville et la courses étaient organisés par Courses VTT, Luc Boucher et son équipe, qui sont aussi chargés de la direction de course des 12 heures d’endurance quad de La Tuque. La course était sanctionnée par l’association Supermoto Québec, présidée par François Cominardi, également commentateur aux 12 Heures de La Tuque. Afin de se conformer à l’esprit du Supermotard, le circuit était composé à 70% d’asphalte et à 30% de terre ou de saut.

 

départ des smx Pros open, Sylvestre (77) en tête.

Dans la catégorie Pros, Maxime Sylvestre de Berthierville, champion canadien en titre, était l’homme à battre. Mais dans les pratiques du dimanche matin, il se faisait mal au genou sur un saut devenu trop glissant. Heureusement, il pouvait quand même défendre son titre. Ce qu’il faisait avec brio en remportant les deux manches de sa catégorie pro.

Dans la première course, il était attaqué par Michael Martel, du Saguenay-Lac-St-Jean, qui a vitaminé sa Honda 450 CRF chez Arsène Racing. Mais Sylvestre et sa KTM Duroy réussissait à repousser les attaques et à passer le premier le drapeau à damier, devant Michael Martel et Paul Jutras-Rouillard, passé sur une KTM Red and Fred. L’ontarien Andy Cule suivait de près en quatrième position. Il devançait Jean-Philippe Bégin et un nouveau dans la catégorie pro, Fred Coeymans, le Fred du Red, qui étrennait une nouvelle moto orange d’Enduro KTM Québec.

 

Dans la deuxième manche, Maxime Sylvestre s’emparait du holeshot pour ne plus lâcher la tête de la course. Derrière Andy Cule prenait un bon départ et enfermait Michael Martel, qui était doublé également par Paul Jutras-Rouillard. Martel brisait son sélecteur de vitesse et devait réaliser le reste de la course en troisième vitesse. Un fait de course qui l’éloignait du podium. Andy Cule s’accrochait à sa deuxième position jusqu’au drapeau à damier, devant Paul Jutras-Rouillard. À la quatrième place de cette deuxième manche, on découvrait Guillaume Audet, un gars de glace, qui courait sur la Kawasaki prêtée par Marcel Fournier, le multiple champion canadien de course sur glace. À « l’overall » des deux courses, Maxime se plaçait devant Andy Cule et Paul Jutras-Rouillard sur le podium.

 

Dany Fiset survole la catégorie Quad Pro.

Avec le Quad pro Open, les latuquois avaient l’occasion de découvrir une nouvelle facette de l’utilisation des quads, avec le superquad qui regroupe l’asphalte et la terre.

C’est l’expérimenté Dany Fiset qui menait la danse sur son Suzuki préparé par ses soins. Le récent vainqueur d’une des deux catégories quad du Grand Prix de Valcourt, survolait le circuit, suivi de près par le # 272 Mickael Lanthier et Sébastien Gauthier en première manche. Mathieu Robitaille, le champion canadien en titre, de l’équipe Red and Fred, prenait un très mauvais départ et le payait en manquant le podium d’une place à « l’overall ».

Mathieu Robitaille # 286

Éric Girard (Honda) revenait à la compétition après un accident de travail qui l’a tenu loin des terrains d’entrainement. La palme de la malchance revenait à Daniel Latour (Speedzone), dont le moteur neuf ne passait pas le cap des qualifications. On notait l’absence d’un habitué, Marc-Antoine Auger, qui se réservait pour l’endurance de La Tuque la semaine d’après.

 

En Supermoto SM1 open, Marc-André Viens # 215 s’échappait et prenait une victoire bien méritée. Le co-organisateur des H-Games est toujours en attente d’annoncer son événement supermotard qui se déroule habituellement sur le parc de stationnement de H-Grégoire et ESKAPE à Carignan. Derrière, le prometteur Dany Bernier revenait à la compétition après une saison 2011 écourtée. Ce sera un adversaire redoutable pour Marc-André Viens. Stéphane Dupont, venu se tester sur sa Kawasaki Les Chutes complétait le podium. François Asselin de Saint-Lazare devançait Steve Scharfe, Mathieu Gagné et Jean-François Viens.

 

En SM2 250, Steve Scharfe s’offrait une victoire bien méritée pour le doyen de la compétition. À 59 ans, Steve veut prouver que l’on peut continuer à faire du supermotard. Il est engagé dans pas moins de trois classes différentes. Son épaule était encore en convalescence, mais le vétéran a tenu ses engagements. Un exemple à suivre ! Derrière lui les deux frères Benoit, Jean-Philippe et Samuel, se partageaient dans cet ordre les deux autres places du podium.

 

Chez les amateurs Quads, il y avait pas moins de seize inscrits. Sébastien Carreau prenait le meilleur devant le spectaculaire François Nault et Pierre Tanguay.

 

Une étoile est née, l’épreuve du championnat supermoto canadien à La Tuque ! Le maire, monsieur Normand Beaudoin était enchanté de cette épreuve, un pré-évènement couplé à une randonnée moto, qui étire l’évènement et la couverture de la course d’endurance de la semaine suivante. Le samedi soir, un concert hommage à Pink Floyd enchantait les oreilles des connaisseurs, et un méchoui était servi à la Brass7, arrosé à la bière Boris.

Les trois meilleurs pilotes de chaque classe sont repartis avec un trophée réalisé à base de piston de moto, œuvre de Yann Issa, le créateur des trophées des 12 heures de La Tuque.

Une épreuve à renouveler !!!

Tous les résultats :

http/www.tracksideresults.com/coursesvtt/class.asp?s=13&c=all&e=77

Categories: championnat canadien