Supermoto Quebec

L'univers du supermotard et du superquad au Quebec

Nouvelles

Moto sur glace a Valcourt 2012 :Beaulac, Daigle et Fournier,

Posted by supermotoqc on February 28, 2012 at 12:05 AM

Karl Daigle (2ème), Dominic Beaulac (1er), François Cominardi ( président Supermoto Québec), Marcel Fournier (3ème)

Photo Pierre Latour


Moto sur glace à Valcourt 2012 :Beaulac, Daigle et Fournier, un podium à la hauteur de la 30ème édition!

Par François Cominardi

 

Pour cette trentième édition du GP de Valcourt, Supermoto Québec avait réuni une affiche prestigieuse pour les courses de moto sur glace pro open.


Les anciens avaient répondu présent, comme Marcel Fournier, de Val D’or, trente et une fois champion canadien de moto sur glace ou Dominic Beaulac, de Bécancour, quatre fois vainqueur à Valcourt dans la catégorie.


De l’autre bord, la jeune garde était bien représentée, avec Maxime Sylvestre, (Berthierville) double vainqueur de l’épreuve, Samuel Desbiens, (L’Ange Gardien) 18 ans, vice-champion 2011, ou Karl Daigle ( Granby) , le vainqueur de l’année dernière, qui n’avait pas de moto pour courir deux semaines avant l’épreuve… Heureusement Yannick Lacroix, un habitué de Valcourt, lui avait prêté une moto, tandis que Patrice Goyette, le préparateur bien connu de Sherbrooke, avait mis les mains dans le moteur.

Karl DAIGLE, par Jacynthe Falardeau


Marcel Fournier, 3ème ( par Jacynthe Falardeau)



On pourra citer le jeune Ontarien Michael Hackey, qui a toujours fait montre d’une belle régularité, même s’il est toujours resté au pied du podium.


Pour arriver à réunir cette belle affiche, il y avait un prix à payer au sport. La catégorie Open acceptait les motos deux-temps, utilisées par les « anciens », alors que les motos actuelles sont de type 4 temps. Il n’est pas faux de dire que les moteurs deux-temps sont généralement plus puissants à cylindrée égale que les moteurs quatre-temps. Mais les pilotes de motos 4 temps avaient acceptés, tandis que d’autres s’étaient équipés de motos 2 temps.


Et cette année, on atteignait le chiffre impressionnant de 22 pilotes inscrits dans la même catégorie open Pro. Maxime Sylvestre, double vainqueur de l’épreuve arborait une nouvelle KTM aux couleurs de Duroy moto. Mais la chance n’allait pas lui sourire car il ne finissait pas les courses. Le dimanche, il était trahi pas son système d’arrêt d’urgence qui se mettait en marche dès le premier tour de la demi-finale, ruinant tous ses espoirs en l’absence d’une course de repêchage.


Pierre-Vincent Fillion créait toute une surprise en terminant deuxième de la demi-finale de samedi, entre Dominic Beaulac et Maxime Sylvestre. Mais il manquait la finale suite à une présentation d’une demi-heure annulée, et ne se représentait pas le dimanche.


Guillaume Audet chutait le dimanche, remontait sur la moto pour la ramener au paddock, mais il devait malgré tout se rendre à l’hôpital. Samuel Desbiens, 18 ans et vice-champion 2011, avait terminé au pied du podium dans la final de samedi. Mais il était le plus rapide des motos 4 temps. Malheureusement, il était obligé d’abandonner sur chute le dimanche en finale. Une finale qui accueillait 14 pilotes (les 7 premiers de chaque demi-finale).


Deux fois les drapeaux rouges se sont levés, dans une course d’une rare intensité. Dominic Beaulac faisait la course en tête, faisant fi des larges guidonnage de sa moto, dont la roue naviguait dangereusement de droite à gauche. Karl Daigle et Marcel Fournier se battaient comme des chiffoniers, talonnés par le jeune ontarien Mikael Hakey qui fait montre d’une belle régularité au fil du temps. Pendant un moment il était au coude-à-coude avec Marcel Fournier. C’est peut être à l’occasion de ces « touchettes » que Marcel Fournier à perdu son appuie-pied gauche, réussissant quand même à rejoindre le drapeau à damier à la troisième place.


En cinquième position, on retrouvait le régulier François Asselin qui a découvert cette année avec bonheur le supermotard.


Derrière lui pointait Gabriel Beaulac, le frère de Dominic, qui étrennait une Aprilia 550 ayant appartenu au champion du Monde Supermotard, Thierry Van Den Bosch (VDB). Dave Huard de Shipshaw s’attribuait la septième place devant le vice champion Pro Open de Flat Track CMA, le trifluvien Dave Huard.


À la neuvième place, Joël Gaudreault était venu de Jonquière pour tester la glace de Valcourt. Yuri Alexandre, le pilote de motocross de Val d’Or, sortait une dernière fois sa Kawasaki Les Chutes, car il courra cette année en KTM.


Marc Pilon et Jérémy Provost pouvait être fier d’avoir fait partie de l’aventure sur ce tracé mythique.

 

 


 

Categories: courses sur glace